Le projet EMPODaT n’est pas immobile pendant ce très actif mois d’avril

Dès les prémices du mois d’avril, toutes les Universités ont été sur le qui-vive. Avec l’ouverture officielle du module sur la transplantation, (déjà à disposition des étudiants voulant se familiariser avec son contenu), la mobilisation est encore plus importante. Les séminaires locaux, les stages et la préparation des séminaires internationaux occupent largement tous les protagonistes du projet.

Nos partenaires du Maroc en sont un très bon exemple. Les Universités de Casablanca et de Rabat font un travail remarquable qui s’illustre par l’organisation de leurs différents séminaires locaux. De nombreux sujets tels que la transplantation pédiatrique rénale et ses complications, les protocoles basiques d’immunosuppression, la prise en charge du receveur, ont été étudié tant à Casablanca qu’à Rabat.

D’autre part, pour s’assurer que ce programme perdurera dans le temps, nous sommes très heureux de vous faire part des avancées concernant la viabilité du projet.

Pour commencer, sachez que le procédé d’accréditation est en bonne voie. En effet, presque toutes les universités impliquées dans le projet EMPODaT sont près de clôturer le processus. À terme, cela permettra aux étudiants de recevoir un diplôme officiel de ce programme postdoctoral.

Parallèlement, L’Accord de construction d’un Réseau Commun est sur le point d’être finalisé. Cela promet d’être un outil formidable pour toutes les parties au projet ; permettant de travailler ensemble, d’échanger de nouvelles idées et de propager la connaissance sur le Don d’Organes et la Transplantation.

Pour finir, les Séminaires Internationaux d’Évaluation maintenant programmés, les coordinateurs locaux et les coordinateurs d’EMPODaT travaillent ensemble pour présenter aux participants un programme de qualité.

Et comme le dit le dicton : « Avril entrant comme un agneau, s’en retourne comme un taureau ». Nous vous souhaitons donc bon courage à tous !

L’équipe EMPODaT